Le Porte-Voix : Journal de mandat automne 2018

Dans ce troisième numéro du Porte-Voix, retour sur les 6 derniers mois de travail à l’Assemblée nationale et en circonscription :

  • Un édito sur le poids des lobbys au Gouvernement
  • Une présentation des travaux de la commission d’enquête parlementaire sur la Malbouffe.
  • Mon travail aux côtés des associations locales pour une augmentation des moyens alloués à la lutte contre les violences faites aux femmes.
  • Défense du cadre de vie dans la circonscription : le projet BAHIA menace l’accès égal aux soins et les conditions de vie des riverains de la route de Toulouse.

 

C_Users_Utilisateur_Desktop_Gasette Prud'Homme-N3-web

 

Pour un logement universel et durable !

Notre projet : garantir le droit au

logement digne !

A l’Assemblée nationale, je me bats pour éteindre la crise généralisée du logement, une crise qui nuit fortement aux conditions d’une vie digne. Le logement permet de fixer la base dans laquelle nous pouvons projeter l’ensemble des dimensions de notre vie, dans laquelle nous pouvons jouir de la santé et du bien-être tout en offrant un espace protégé dans lequel nos enfants s’épanouissent. Voici plusieurs intervention autour de cette lutte pour le droit au logement.

Lire la suite

Mortalité des abeilles, le gouvernement confirme, mais n’indemnisera pas

Membre du comité de soutiens des élus pour à l’abeille et aux apiculteurs, je me bats pour que notre écosystème fonctionne. Les abeilles, à l’instar des autres pollinisateurs, sont un maillon fondamental de la chaîne de la vie. Et les apiculteurs qui s’en occupent sont les gardiens du bon fonctionnement de cette chaîne.

J’avais déposé une question écrite demandant de mettre en place un plan de sauvegarde des exploitations apicoles sinistrées et d’assainir l’environnement des néonicotinoïdes et autres pesticides.

Lire la suite

Tout mon soutien à la recherche pour les cancers pédiatriques et maladies rares de l’enfant

J’ai été interpelé par les adhérent.e.s d’Eva pour la vie au sujet de la situation actuelle des financements pour le recherche sur les cancers pédiatriques et maladies rares de l’enfant.

Ce sont 2500 enfants et adolescent.e.s à qui sont décelés un cancer chaque année. Parmi eux, 500 vont malheureusement en décéder. Ce chiffre est stable depuis 15 ans.

Pourquoi?

Lire la suite