Utilisation de l’AFM – premier semestre 2019

Comme tout.e député.e, je dispose via l’Assemblée Nationale une Avance de Frais de Mandat, avance qui couvre l’ensemble des dépenses liées à l’exercice de mon mandat. Voici l’utilisation des dépenses faites sur le premier semestre de l’année 2019.

Répartition et montant des dépenses

Répartition des dépenses de l’AFM de janvier à juin 2019.

Sur les 31 000 euros versés sur mon compte AFM depuis le début de l’année 2019, 25 475 euros ont été dépensés pour différentes utilisations. Le poste de dépense le plus important s’élève à 8107,10 € et correspond au paiement du loyer de 1180 € de ma permanence à Villenave-d’Ornon.

Le deuxième poste de dépense de 5886,30 € couvre les impressions et la conception de documents d’information auprès des habitant.e.s de ma circonscription. Ces derniers mois, cela concerne des flyers et affiches de mobilisation sur la fermeture de l’hôpital Robert Picqué, le matériel pour la votation citoyenne sur le même sujet et mon journal de mandat de chaque semestre : le Porte-Voix.

Ensuite, les repas et frais de nourriture représentent 4198,62 € au total ce semestre. Que ce soit le restaurant ou plus fréquemment le self de l’Assemblée, le sandwich dans le train ou encore les déjeuners avec mes collaboratrices et collègues, l’ensemble de ces repas peuvent entrer dans ce poste de dépense. Pas de homard à table comme vous pouvez le constater, le coût moyen est inférieur à 15 €/repas !

Les équipements et fournitures de la permanence correspondent au quatrième poste de dépense le plus élevé. Avec 2823,91 €, cela couvre les dépenses de petits équipements électro-ménager, la manutention et les cartouches de l’imprimante ou encore quelques petits travaux d’amélioration de la permanence.

Arrivent pour finir les dépenses moins importantes dans leur montant mais importantes pour l’exercice de mon mandat comme la presse et la formation, ressources indispensables pour la recherche de données et d’informations précises. Il figure également les frais de transport dans le cadre d’invitation à intervenir dans des réunions publiques ou conférences. Les frais de communication couvre, eux, la téléphonie, les réseaux sociaux ainsi que le paiement des graphistes travaillant sur mes supports numériques (comptes réseaux sociaux et blog) et mon Porte-Voix.

Rendez-vous dans 6 mois pour un nouvel état des lieux des dépenses pour le prochain semestre !