Risques sur les populations de bivalves de l’abaissement de la taille de capture.

Interpelé par l’association de pêche à pied de loisir APP2R sur un arrêté récemment pris par le ministère de l’agriculture, j’ai adressé une question écrite à Stéphane Travert, le Ministre de l’Agriculture, pour attirer son attention sur les conséquences sur la population des coques et de palourdes de cet arrêté. Cet arrêté prévoit des tailles de captures abaissées pour ces bivalves, ce qui entrainera forcément une baisse dans le nombre de ces coquillages dans les années à venir. Pourtant, ces coquillages ne présentent pas une surpopulation qui justifierait cette décision.

Pour Monsieur Travert, il est urgent d’attendre…

Dans sa réponse, le Ministre explique, entre les lignes, que sa décision pourrait changer si des études scientifiques venaient à démontrer un impact de cette pêche sur la population de bivalves.

Comme d’habitude, le Ministre demande encore et toujours des études sur des sujets et repousse ainsi aux calandres grecques une décision de bon sens… Pour rappel, Stéphane Travert, pour motiver son refus de supprimer la vaisselle en plastique des cantines scolaires lors des discussions autours de la loi agriculture alimentation, a expliqué en commission développement durable qu’il fallait du temps pour que les scientifiques trouvent des alternatives à ces contenants, alors que l’inox et la céramique existent depuis des décennies!

Lire la suite