SEMAINE DU GOÛT : CHEVAL DE TROIE DES LOBBIES A L’ÉCOLE

 Communiqué de presse

 

SEMAINE DU GOÛT : CHEVAL DE TROIE DES LOBBIES A L’ÉCOLE

 

La semaine prochaine, du 8 au 12 octobre, tous les écoliers du pays seront impliqués dans une opération de marketing à grande échelle orchestrée par les lobbies de l’agrobusiness avec la complicité passive du ministère l’Éducation nationale.

 

La « semaine du goût » est bien une marque créée en 1990 par le CEDUS, lobby du sucre, et gérée par une agence de communication.

 

Une convention passée avec l’Éducation nationale en 2013 octroie même au CEDUS la charge de former les enseignants à l’alimentation et lui ouvre grand la porte de l’enseignement professionnel. Elle est le premier accord d’une longue série, notamment avec les lobbies du lait ou de la viande.

 

Rappelons que 17 % des enfants sont en surpoids, 4 % atteints d’obésité. Songerait-on à faire entrer Philip Morris dans les écoles pour combattre le tabagisme ?

 

Après avoir présidé les travaux d’une commission parlementaire sur les impacts de l’alimentation industrielle, Loïc Prud’homme propose les mesures suivantes :

  • Interdire le marketing et la publicité alimentaire visant les enfants sur tous les supports
  • Inclure une heure par semaine dédiée à l’éducation alimentaire de la maternelle à la 3ème.
  • Favoriser fortement l’approvisionnement en circuit court et produits de saison des cantines scolaires