Suppression de la prime d’activité pour les pensionnés d’invalidité en emploi

Comment vit-on avec 600€ / mois ?

C’est la dure réalité à laquelle des citoyens bénéficiant d’une pension d’invalidité ou d’une rente d’accident du travail – maladie professionnelle (AT-MP) sont confrontés. Depuis le 1er juin, ils ne reçoivent plus la prime d’activité. Certaines personnes se voient donc imputer d’un tiers de leur revenu, déjà très faible.

Pour le Gouvernement, le faible recours à ce droit (seulement 6600 personnes en ont fait la demande sur quelques 230 000 bénéficiaires potentiels) justifie sa suppression. Plutôt que de supprimer des droits, ne devrait-on pas lutter contre le non recours aux droits ?

Le président E. Macron n’avait-il pas dit qu’il faisait de l’amélioration du quotidien des personnes handicapées sa priorité ? En réalité, beaucoup de paillettes pour dissimuler des mesures comme celle-ci qui plongent des gens déjà dans des situations difficiles dans une précarité encore plus grande.

En tant que député de la France Insoumise, je me dois de faire entendre la voix de ces concitoyens méprisés, discriminés et relayés au second plan par la politique gouvernementale.

Vous retrouverez prochainement ma Question écrite au gouvernement ici.