Pour un revenu digne des agriculteurs

 

J’ai défendu un amendement pour sanctionner les distributeurs qui imposent aux agriculteurs des prix en-dessous de leur coût de production. La misère paysanne est flagrante dans notre pays, où un tiers des agriculteurs gagnent moins de 350 euros par mois. Il faut leur garantir un revenu digne et les protéger de ceux qui les écrasent et les exploitent.

Le rapporteur et la majorité En Marche ont refusé de donner un vrai contenu à leur texte en repoussant ma proposition. Entre agriculteurs et gros distributeurs, nous savons clairement de quel côté ils se rangent.