Procès des lasagnes Spanghero au Boeuf-Cheval : dans la course au moins disant le pire est toujours certain

Aujourd’hui, ce sont les dirigeants de la société Spanghero qui répondent de leur tromperie mais c’est tout le système qui organise la course au moins disant dans l’agro-alimentaire qui devrait être sur le banc des accusés !

Alors qu’il est de la responsabilité des pouvoirs publics d’assurer la sûreté alimentaire de tous les citoyens, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes voit ses effectifs fondre comme neige au soleil et l’opacité est toujours la règle en Europe ! En six ans rien n’a changé !

Retrouvez ici les préconisations de mon rapport sur la malbouffe pour mettre fin à ces scandales sanitaires : http://www.assemblee-nationale.fr/…/pdf/rap-enq/r1266-tI.pdf

visuel RS