Traces de Dépakine dans le sang: les salarié.e.s de Sanofi victime de l’inconséquence de l’industriel et de l’État

Des traces de valporate de sodium, la substance active de la Dépakine, ont été retrouvées dans le sang de salarié.e.s de l’usine Sanofi de Mourenx. Ce nouveau scandale sanitaire vient s’ajouter à celui des rejets toxiques hors normes révélés l’été dernier par Médiapart.

Alors que les populations sont exposées a plus de 140 substances différentes et qu’il est désormais notoire que l’usine ne respecte pas la réglementation en vigueur, les autorités permettent à Sanofi de poursuivre son activité et n’ont toujours pas commandé de véritable étude épidémiologique pour évaluer les risques auxquels sont exposés les salariés et les riverains.

J’ai demandé il y a plusieurs mois au bureau de l’Assemblée nationale de créer sans délai une commission d’Enquête sur les répercussions sanitaires et environnementales des activités industrielles sur le bassin de Lacq. Au vu de l’urgence, je réitère cette proposition, c’est l’avenir de tout un territoire et de ses habitant.e.s qui est en jeu.

Campagne glyphosate : surprise, les analyses d’urine révèlent que mon corps est imprégné de ce pesticide !

J’ai participé à la campagne d’analyse d’urine organisée nationalement par Campagne Glyphosate avec 2 objectifs : 1.alerter sur l’empoisonnement général de notre environnement et de nos corps

2.porter plainte pour contre Bayer/Monsanto.

A ce jour 100% des analyses effectuées pendant cette campagne ont décelé du glyphosate et je n’y échappe pas, merci à Bayer et aux député.e.s LREM qui ont voté contre l’interdiction du glyphosate  😡 !

Localement les associations et collectifs de lutte contre les pesticides font aussi un travail incroyable en Gironde pour analyser les bouteilles de vin des grands châteaux et mettre les résultats en face de leurs annonces de com’ sur l’abandon des pesticides.

Soutenez-les et partagez la cagnotte pour financer les prochaines analyses : https://fr.gofundme.com/analyses-residus-de-pesticides-bord…

“Les casseurs on les connaît, ils sont au Gouvernement !”

📺 Avec Marie Duret-Pujol et Segundo Cimbron maire d’une commune rurale poursuivi par le Préfet de Gironde pour avoir exprimé une voix dissonante pendant le Grand Débat.

Le Gouvernement cherche par tous les moyens à museler l’opposition politique, en vain nous serons toujours aux côtés des gilets jaunes et des militant.e.s pour le climat !

➡ Signez et partagez la pétition pour demander la démission de ce préfet qui cautionne les violences policières : https://www.mesopinions.com/…/agression-depute-loic-p…/61547

📺 “A la maison personne ne fait réchauffer ses lasagnes dans des barquettes en plastique ! “

Alors que la loi PACTE discutée en ce moment à l’Assemblée menace d’un retour en arrière sur le sujet, j’évoque avec la secrétaire nationale du collectif le long combat mené par les parents d’élèves de Cantine sans Plastique pour éliminer le plastique dans les cantines.

Difficile à croire mais dans la plupart des cantines aujourd’hui les plats sont réchauffés pendant des heures dans des poches en plastique qui libèrent quantité de perturbateurs endocriniens et produisent des déchets considérables. Pour faire avancer les choses, le collectif a mené une bataille exemplaire, d’abord contre le Gouvernement très réticent à contrarier le puissant lobby du plastique.

Je suis à leurs côtés depuis le début et également aux côtés des agents de la restaurations dont les conditions de travail déjà précaires ne cessent de se dégrader car les moyens des collectivités sont chaque année rabotés par le Gouvernement.

➡ Retrouvez ici mon travail sur le sujet : https://loicprudhomme.fr/non-aux-cont…

📺 Suivez les débats sur la loi PACTE à l’Assemblée : http://videos.assemblee-nationale.fr/