Reprenons l’argent du PPP scandaleux avec Liséa-Vinci sur la ligne Tours-Bordeaux

J’interpelle le gouvernement sur le scandale du partenariat public privé sur la ligne Tours-Bordeaux : 150 millions de pertes par an pour la SNCF au profit des actionnaires de Vinci alors que l’État et l’entreprise publique ont financé la majorité des investissements.

Réponse totalement lunaire de la secrétaire d’État qui confond délégation de service public (DSP) et partenariat public privé (PPP) !

Caisse de grève des cheminot.e.s

Et pour soutenir les cheminot.e.s dans leur grève, vous pouvez participer à de nombreuses caisses de grève en ligne, dont la caisse de grève : Cagnotte Solidaire Insoumise.

SNCF : le gouvernement suit la recette du siècle dernier

Je suis intervenu en commission pour le début de l’examen du pacte ferroviaire. Les mêmes qui ont rendu malade la SNCF, aujourd’hui au gouvernement, veulent lui administrer le remède qui tue. Cette réforme ne règlera rien. Au contraire, elle va empirer la situation du rail alors qu’il est le mode de transport le plus vertueux du point de vue écologique. Je serai du côté de ceux qui défendent le service public ferroviaire et une grande entreprise intégrée, écologiquement et socialement responsable, qui assure la desserte de tout le territoire.

Caisse de grève des cheminot.e.s

Et pour soutenir les cheminot.e.s dans leur grève, vous pouvez participer à de nombreuses caisses de grève en ligne, dont la caisse de grève : Cagnotte Solidaire Insoumise.

Situation absurde en commission cette semaine !

Retour sur le projet de loi agriculture et alimentation où mes amendements pour une agriculture paysanne, écologique et respectueuse de la santé ont provoqué quelques quintes de toux du côté du Ministre Travert plutôt habitué aux discours de la FNSEA !

Retrouvez l’intégralité des débats :http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5755325_5aba9433…

Et l’article de blog qui présente nos ambitions pour l’agriculture de demain : https://loicprudhomme.fr/agriculture-possible-necessaire/

 

L’État doit permettre aux départements d’accueillir dignement les mineurs isolés

L’État doit permettre aux départements d’accueillir dignement les mineurs isolés

M. Loïc Prud’homme rappelle à M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, que les conditions d’accueil des mineurs étrangers non accompagnés sur tout le territoire ne cessent de se dégrader au mépris du respect des droits les plus fondamentaux.

En 2017, selon les chiffres d’un rapport d’information du Sénat daté de juin 2017, le nombre de mineurs non accompagnés pris en charge par les conseils départementaux s’établissait à 15 000, soit une hausse de 85 % sur un an, pour un coût total d’1,9 milliard d’euros. Dans la loi de finances pour 2018, 132 millions d’euros ont été budgétisés. Il apparaît évident que l’État ne donne pas aux départements les moyens de se conformer à la loi et les conséquences sont terribles pour les populations concernées.

Lire la suite