Notre communiqué en réaction du premier tour

7 millions d’électeurs ont porté leur suffrage sur le candidat de la France Insoumise. Ils s’interrogent aujourd’hui sur la conduite à tenir pour le second tour. Ils se répartissent entre ceux qui font le choix de l’unique bulletin restant pour refuser une victoire de l’extrême-droite, et ceux pour qui il est impensable de marquer un quelconque signe d’adhésion à la ligne néo-libérale.

Aucun d’eux, bien sûr, ne confond la nature des deux candidats restant en lice car aucune voix ne saurait se porter sur la représentante de l’extrême-droite. Rappelons avec force que la dynamique engagée autour de Jean-Luc Mélenchon a contribué à contenir de manière sensible la progression du FN. Chacun fera donc en conscience, le choix le plus adapté pour marquer son attachement aux valeurs de la France Insoumise.

Tous se retrouveront en tout état de cause pour que les élections législatives de juin traduisent au plus haut l’aspiration d’un  » avenir en commun  » sans lequel la progression des idées d’extrême-droite ne pourrait à l’avenir être enrayée.

Dans notre circonscription, la France Insoumise est devenue la première force politique avec 29,6% des voix. Elle a vocation à accueillir et agréger les énergies de chacun-e d’entre nous. Fidèles à notre engagement, nous allons donc tout mettre en œuvre pour rassembler le plus largement possible les femmes et les hommes qui se sont reconnus dans la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *