Ford doit garantir les emplois à Blanquefort ou rendre l’argent

Ford doit garantir les emplois à Blanquefort ou rendre l’argent

Communiqué du 27 février 2018

L’état major de Ford a annoncé aux membres du comité d’entreprise qu’il cesse d’investir dans Ford Aquitaine Industrie (FAI), mettant en péril près de 1000 emplois sur le site historique de Blanquefort.

Multinationale qui enregistre plus de 7 milliards d’euros de bénéfices, Ford a obtenu 3,8 millions au titre du CICE et 46 millions d’euros pour des engagements de maintien d’activité qu’elle n’a pas tenue ! Raison pour laquelle la justice l’a condamnée en novembre dernier.

Aujourd’hui, les seules personnes lourdement sanctionnées dans cette affaire sont les employé.e.s et les syndicalistes qui défendent leurs droits et alertent contre les manœuvres dilatoires du groupe depuis plusieurs années. Je les assure de mon soutien total.

Cette impunité propre aux puissants ne peut plus durer ! Je réitère ma demande que si Ford ne garantit pas l’activité et les emplois sur le site de Blanquefort, elle doit rendre l’argent public honteusement extorqué à l’État et aux collectivités locales.

Je demande solennellement au ministre de l’Économie Bruno Le Maire d’exiger ce remboursement : il ne suffit plus de faire de vaines déclarations, il faut une action résolue pour faire respecter les contrats signés !