“Les casseurs on les connaît, ils sont au Gouvernement !”

📺 Avec Marie Duret-Pujol et Segundo Cimbron maire d’une commune rurale poursuivi par le Préfet de Gironde pour avoir exprimé une voix dissonante pendant le Grand Débat.

Le Gouvernement cherche par tous les moyens à museler l’opposition politique, en vain nous serons toujours aux côtés des gilets jaunes et des militant.e.s pour le climat !

➡ Signez et partagez la pétition pour demander la démission de ce préfet qui cautionne les violences policières : https://www.mesopinions.com/…/agression-depute-loic-p…/61547

📺 “A la maison personne ne fait réchauffer ses lasagnes dans des barquettes en plastique ! “

Alors que la loi PACTE discutée en ce moment à l’Assemblée menace d’un retour en arrière sur le sujet, j’évoque avec la secrétaire nationale du collectif le long combat mené par les parents d’élèves de Cantine sans Plastique pour éliminer le plastique dans les cantines.

Difficile à croire mais dans la plupart des cantines aujourd’hui les plats sont réchauffés pendant des heures dans des poches en plastique qui libèrent quantité de perturbateurs endocriniens et produisent des déchets considérables. Pour faire avancer les choses, le collectif a mené une bataille exemplaire, d’abord contre le Gouvernement très réticent à contrarier le puissant lobby du plastique.

Je suis à leurs côtés depuis le début et également aux côtés des agents de la restaurations dont les conditions de travail déjà précaires ne cessent de se dégrader car les moyens des collectivités sont chaque année rabotés par le Gouvernement.

➡ Retrouvez ici mon travail sur le sujet : https://loicprudhomme.fr/non-aux-cont…

📺 Suivez les débats sur la loi PACTE à l’Assemblée : http://videos.assemblee-nationale.fr/

CONTAMINATION AU CHLORDECONE : MACRON A ENCORE MENTI !

Septembre 2018 : Lors d’un déplacement en Martinique Macron annonce vouloir aller vers le 0 Chlordécone dans l’alimentation.

4 mois plus tard un arrêté interministériel supprime les limites maximales de résidus de ce pesticide dans les aliments.

Cette décision est une pure folie, un permis d’empoisonner alors que le chlordécone a ravagé les terres et provoqué un scandale sanitaire aux Antilles !