La bataille du rail commence à l’Assemblée !

J’ai porté la position du groupe LFI à l’Assemblée pour la bataille du rail lors des discussions sur le projet de loi du gouvernement, destructeur pour les transports ferroviaires, ses agents, les usagers et l’environnement.

« Quand on achète un billet de train, ce n’est pas pour rémunérer un actionnaire ! »

« La SNCF est malade de la concurrence qu’elle a elle-même organisée et d’un État qui l’a abandonnée. « 

Le rail doit rester un service public pivot de l’égalité des territoires et de la transition écologique !

Retrouvez mon intervention en commission lors de l’audition de Guillaume Pépy

 

 

Moralisation de la vie publique ? Non. Complaisance pour les fraudeurs fiscaux !

C’est une semaine bien chargée qui s’achève à l’Assemblée nationale ! Le Gouvernement fait preuve d’un antiparlementarisme primaire en tentant d’accélérer les procédures d’examen de la loi, nous empêchant de faire correctement notre travail et en concentrant les mesures de « moralisation » sur les parlementaires quand le problème de confiance est bien plus vaste et nécessiterait de s’étendre au fonctionnement des milieux économiques et à l’emprise de l’argent sur la vie publique.

Le Groupe France Insoumise a musclé les débats et fait entendre des voix dissonantes en présentant des amendements ciblés contre l’influence délétère des lobbies dans les instances publiques et contre les pratiques de pantouflages qui usent à loisir des portes communicantes entre public et privé, créant des situations de conflits d’intérêt. Lire la suite