Covid-19 : connivence Gouvernement – Assureurs contre la solidarité !

Covid-19 : connivence Gouvernement – Assureurs contre la solidarité !

La pandémie de Covid 19 a touché notre pays dans son ensemble, avec des niveaux d’intensité variable. Cependant le confinement généralisé et long a impacté très durement les professionnels (artisans, TPE, PME) contraints de cesser ou réduire drastiquement leur activité. Dès le début de la crise, j’ai demandé au gouvernement de prendre un arrêté de catastrophe naturelle notamment pour que les assurés puissent bénéficier de leur garantie « pertes d’exploitation ». Mais aussi parce que cet arrêté se justifie au regard des origines du virus, comme je l’explique dans la vidéo ci-dessous :

Première vidéo de demande d’arrêté catastrophe naturelle
le 01/04/20

Alors que le gouvernement faisait la sourde oreille je lui ai posé officiellement une question écrite en m’appuyant sur l’analyse de plusieurs juristes qui ont estimé que cette demande pouvait être fondée en droit au regard de l’article L125-1, §3 du code des assurances qui dispose que : «Sont considérés comme les effets des catastrophes naturelles, au sens du présent chapitre, les dommages matériels directs non assurables ayant eu pour cause déterminante l’intensité anormale d’un agent naturel, lorsque les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenance ou n’ont pu être prises. » . Question sans réponse à ce jour …

Le Gouvernement a refusé de prendre cet arrêté de catastrophe naturelle, contre toute évidence. Le Covid-19 est pourtant bien d’origine naturelle : c’est la destruction massive des habitats naturels d’espèces sauvages (et la perte de la biodiversité) qui ont engendré des contacts plus nombreux et fréquent avec des espèces sauvages “vecteurs” et ainsi causé le passage du virus de l’animal à l’homme.

Les assureurs de leur côté se sont empressés d’expliquer que la pandémie était exclue de leurs garanties et que de toute façon ces indemnisations seraient insurmontables, lançant pour effrayer le chiffre de 50 Milliards € de pertes à indemniser. Sans expliquer ni argumenter ce chiffre … et faisant charité de 200 millions d’€uros, puis 400 millions sous la pression et la colère croissante des assurés, pour un « fonds de solidarité » !

Circulez y’a rien à voir, ni à percevoir ! Les assureurs privés tentaient en fait de préserver leur pactole et les dividendes faramineux de + de 3 milliards € /an versés par chacune des plus grosses compagnies.

Contrairement à des milliers de petites entreprises, les assureurs ne souffrent d’aucun risque de faillite et n’hésitent pas à mentir pour faire avaler leur cupidité insupportable face à une crise d’une ampleur inédite…

Je donne dans ce décryptage vidéo les chiffres que les multinationales de l’assurance cachent :

Deuxième vidéo : les chiffres cachés des assureurs privés, une montagne d’or !
Le 09/04/20

Face à ce cynisme et ces mensonges j’ai décidé de mener un travail de fond pour éviter à l’avenir ces comportements cyniques et irresponsables pour aboutir au dépôt de cette proposition de loi prévoyant le déclenchement automatique de l’état de catastrophe naturelle en cas de pandémie comme celle que nous connaissons.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la proposition de loi ici :

PROPOSITION DE LOI visant à préciser le champ d’application des arrêtés de catastrophe naturelle et leur financement

Cela permettrait pour l’avenir d’éviter toute tergiversation : les assureurs seraient appelés à jouer le rôle qui est le leur et à prendre en charge les pertes d’exploitation des entreprises assurées.

Il s’agit de mutualiser les risques pour y faire face solidairement. L’essence même du rôle d’un assureur, rôle oublié et dévoyé pour devenir une machine à verser des dividendes à des actionnaires jamais rassasiés.

Campagne glyphosate : surprise, les analyses d’urine révèlent que mon corps est imprégné de ce pesticide !

100% des analyses effectuées pendant cette campagne ont décelé du glyphosate et je n’y échappe pas, merci Bayer et les députés qui ont bloqué l’interdiction du glyphosate à l’Assemblée 😡

Localement les associations et collectifs de lutte contre les pesticides font un travail incroyable en Gironde pour analyser les bouteilles de vin des grands châteaux et mettre les résultats en face de leurs annonces de com’ sur l’abandon des pesticides. Soutenez-les et partagez la cagnotte pour financer les prochaines analyses : https://fr.gofundme.com/analyses-residus-de-pesticides-bord…

Ce lundi j’ai ri (jaune)

Ce lundi j’ai ri (jaune)

Au lendemain de l’Acte X des gilets jaunes à nouveau très suivi dans les rues de Bordeaux, les titres qui défilent en boucle dans les radios du matin annoncent que désormais 26 milliardaires détiennent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de l’Humanité (source : étude OXFAM).

En creusant un peu j’apprends que ces cravatés et parfumés empochent 2,5 milliards d’euros supplémentaires chaque jour par rapport à l’année dernière.

Dans le même temps, Emmanuel Macron essaye d’éteindre l’incendie social en distribuant quelques centaines d’euros de prime par ci par là et demande aux français de débattre sur la suppression de services publics ou la couleur du papier peint.

J’ai cherché dans sa lettre aux français : pas de trace de milliardaires, pas de mention du CAC 40 ni de l’évasion fiscale pratiquée à l’échelle industrielle.

Pour trouver des milliardaires il fallait être lundi au château de Versailles, les patrons d’Amazone, Facebook, Pepsi, Uber et autres bienfaiteurs y étaient invités autour du Chef de l’Etat pour la deuxième édition du sommet “Choose France”.

Lire la suite

Lancement du comité d’appui pour les Européennes à Bordeaux

80 personnes, insoumis.e.s, citoyen.ne.s engagé.e.s et responsables associatifs étaient présents jeudi 22 novembre pour le lancement du comité d’appui de Bordeaux Métropole pour les Européennes.

Notre mouvement est désormais prêt pour la campagne qui s’annonce, nous avons une liste de combattants à envoyer au Parlement pour permettre une Europe au service des Peuples et de la transition écologique.

Marie Duret-Pujol notre candidate en Gironde a présenté le projet de Maintenant le Peuple pour une Europe insoumise, projet que nous partageons avec des organisations progressistes d’Espagne, du Portugal, du Danemark ou encore de Suède.

Élu local, cheminot, militantes associatives engagées auprès des réfugiés et dans la lutte contre les pesticides ont exprimé leur soutien au projet de la France Insoumise.

Merci à toutes et tous pour cette belle soirée et à bientôt sur le terrain !

Merci à Yves pour les vidéos 🙂