L’État doit permettre aux départements d’accueillir dignement les mineurs isolés

L’État doit permettre aux départements d’accueillir dignement les mineurs isolés

M. Loïc Prud’homme rappelle à M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, que les conditions d’accueil des mineurs étrangers non accompagnés sur tout le territoire ne cessent de se dégrader au mépris du respect des droits les plus fondamentaux.

En 2017, selon les chiffres d’un rapport d’information du Sénat daté de juin 2017, le nombre de mineurs non accompagnés pris en charge par les conseils départementaux s’établissait à 15 000, soit une hausse de 85 % sur un an, pour un coût total d’1,9 milliard d’euros. Dans la loi de finances pour 2018, 132 millions d’euros ont été budgétisés. Il apparaît évident que l’État ne donne pas aux départements les moyens de se conformer à la loi et les conséquences sont terribles pour les populations concernées.

Lire la suite

Linky, où en est-on ?

Linky, où en est-on ?

Je me suis positionné dès le début de mon mandat en faveur du choix d’avoir ou non un Linky chez soi.

Linky, c’est quoi ?

Le compteur Linky est le compteur déployé par Enedis depuis 2013 dans toute la France. Il vient remplacer l’ancien compteur que vous aviez même si ce dernier vous allait très bien.

Mais pourquoi Enedis change-t-il votre compteur alors ?

Lire la suite

Risques sur les populations de bivalves de l’abaissement de la taille de capture.

Interpelé par l’association de pêche à pied de loisir APP2R sur un arrêté récemment pris par le ministère de l’agriculture, j’ai adressé une question écrite à Stéphane Travert, le Ministre de l’Agriculture, pour attirer son attention sur les conséquences sur la population des coques et de palourdes de cet arrêté. Cet arrêté prévoit des tailles de captures abaissées pour ces bivalves, ce qui entrainera forcément une baisse dans le nombre de ces coquillages dans les années à venir. Pourtant, ces coquillages ne présentent pas une surpopulation qui justifierait cette décision.

Lire la suite

Non aux contenants en plastique dans la restauration scolaire!

Non aux contenants en plastique dans la restauration scolaire!

Mise à jour le 4 avril 2018

A l’heure où les scandales sur les perturbateurs endocriniens se multiplient et où nous nous noyons sous la surabondance de déchets, les contenants en plastique dans la restauration scolaire paraissent anachroniques. Pourtant, ils sont présents dans les cantines, en contradiction totale avec le principe de précaution et la notion de développement durable.

Des perturbateurs endocriniens dans les assiettes de nos enfants?

Les contenants en plastique dans la restauration scolaire soulèvent des questions de santé publique, à l’instar des problèmes posés par les plastiques utilisés pour la fabrication des biberons. Nos enfants mangent des aliments qui ont pu être cuits dans des poches en plastique, puis réchauffés au four dans des barquettes en plastique et servis chauds dans de la vaisselle en plastique.

Lire la suite