Mission d’information sur la ressource en eau: mes conclusions

Du mois de novembre 2017 au mois de juin 2018, j’ai travaillé à la mission d’information parlementaire sur la ressource en eau dont j’étais le vice-président et le co-rapporteur.

Photographie d'irrigation d'un champ par rampe frontale.
Arrosage d’un champ à l’aide d’une rampe frontale. Crédit photo: Tsogni, CC BY-SA 3.0,

Après avoir auditionné des administrations, des collectivités territoriales, des agences de bassins, des associations environnementales et de consommateurs, des scientifiques, des agriculteurs et des professionnels de la gestion de l’eau nous avons pu rédiger un rapport d’information et le présenter le 20 juin à la Commission Développement durable et aménagement du territoire de l’Assemblée Nationale.

Lire la suite

Une commission d’enquête sur la malbouffe !1/4

Jeudi 17 mai, j’ouvrais les travaux de la commission d’enquête parlementaire créée à la demande du groupe LFI et que je préside.

Il s’agit de déterminer les impacts sanitaires, sociaux et environnementaux de l’alimentation industrielle. En quelques décennies, l’essor de la “malbouffe” et la multiplication de produits ultra-transformés ont radicalement changé notre rapport à l’alimentation et l’agriculture. Rarement pour le meilleur.

Nous sommes face à un choix de société : il est urgent de repenser toute la chaine de production, de la terre à l’assiette, pour revenir à un rapport sain à la nourriture, auquel nous n’aurions jamais dû renoncer.

Les travaux de la commission vont s’étaler jusqu’à la fin du mois de septembre, date à laquelle nous rendrons publiques nos préconisations. Je vous tiendrai régulièrement au courant de leurs avancées.

Les premières auditions sont à visionner ici : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6002167_5afd29ae…

Et la conférence aux Amphis 2018

Cantine sans plastique, les arguments en toc du ministre de l’agriculture

Lors de l’examen en commission du texte de loi portant sur l’Agriculture et l’Alimentation j’ai pris la mesure des convictions écologiques du ministre de l’Agriculture et son sens de la retenue dès qu’il s’agit de protéger la santé des consommateurs contre les intérêts économiques.

Pendant la discussion du texte, j’ai présenté un amendement qui me tient particulièrement à cœur, celui visant à interdire la vaisselle en plastique dans la restauration scolaire. Ma rencontre avec des parents inquiets que la nourriture de leurs enfants soit en contact avec des perturbateurs endocriniens m’a convaincu qu’il fallait appliquer de manière stricte le principe de précaution sur ce sujet.

Mon amendement a été rejeté par le Ministre. Le motif présenté est un monument de mauvaise foi : nous ne pouvons pas interdire la vaisselle en plastique car il faut attendre les progrès de la science pour lui trouver un substitut… Pour le Gouvernement il est donc urgent d’attendre que nous ayons réinventé l’assiette en Pyrex ou en céramique !

L’anecdote serait amusante si il ne s’agissait pas de la santé de nos enfants. Concernant la santé publique, la préoccupation du Gouvernement semble être plutôt de ne pas froisser les intérêts des industriels.

 

 

Situation absurde en commission cette semaine !

Retour sur le projet de loi agriculture et alimentation où mes amendements pour une agriculture paysanne, écologique et respectueuse de la santé ont provoqué quelques quintes de toux du côté du Ministre Travert plutôt habitué aux discours de la FNSEA !

Retrouvez l’intégralité des débats :http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5755325_5aba9433…

Et l’article de blog qui présente nos ambitions pour l’agriculture de demain : https://loicprudhomme.fr/agriculture-possible-necessaire/