La bataille du rail commence à l’Assemblée !

J’ai porté la position du groupe LFI à l’Assemblée pour la bataille du rail lors des discussions sur le projet de loi du gouvernement, destructeur pour les transports ferroviaires, ses agents, les usagers et l’environnement.

« Quand on achète un billet de train, ce n’est pas pour rémunérer un actionnaire ! »

« La SNCF est malade de la concurrence qu’elle a elle-même organisée et d’un État qui l’a abandonnée. « 

Le rail doit rester un service public pivot de l’égalité des territoires et de la transition écologique !

Retrouvez mon intervention en commission lors de l’audition de Guillaume Pépy