Assemblée nationale

Question au gouvernement : Situations des étudiants PASS/LAS

Par Loïc Prud'homme 06 avril 2021

Les étudiants de première année de PASS/ LAS essuient les plâtres d'une réforme mal ficelée.

Le numerus clausus a été supprimé et les universités fixent maintenant librement le nombre d'étudiants admis en seconde année. Sauf que les étudiants doivent faire face à une charge de travail bien supérieur à celle de la première année de médecine (PACES) d'avant la réforme, pourtant connu pour être particulièrement intense, avec moins de places disponibles pour ces étudiants de la promotion 2020/2021.

De plus, les conditions de validation de leur première année change d'une université à l'autre, sans avoir la possibilité de redoubler en cas d'échec.

J'ai donc interpellé la ministre de l'enseignement supérieur pour lui demander si le Gouvernement prévoyait d'augmenter le nombre de places en deuxième année d'études de médecine et d'assouplir les conditions de validation des unités d'enseignements ou de redoublement des élèves de première année.

Retrouvez la question en entier sur le site de l'Assemblée nationale.

Loïc Prud'homme est député France Insoumise de la Gironde pour les communes de Bègles, Bordeaux Sud, Talence et Villenave-d'Ornon. Résolument engagé en faveur de la règle verte et de la transition écologique de notre société il siège à l'Assemblée nationale au sein de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. Retrouvez sur ce site internet son travail dans l'hémicycle et en circonscription en faveur des services publics, de l'emploi local, de la justice sociale et de la transition écologique.

© Copyright 2021 Loïc Prud'homme. Tous droits réservés.

Ce site utilise des cookies afin de vous proposer une meilleure expérience utilisateur.

Vous pouvez les ACCEPTER ou les REFUSER

Découvrez à quoi nous servent les cookies en consultant les Conditions générales d'utilisation

undefined