Près de chez vous

Interconnexion électrique France-Espagne, encore un grand projet inutile

Par Loïc Prud'homme 10 janvier 2018

En ce moment RTE (une filiale d’EDF) réalise une consultation publique sur l’interconnexion électrique France-Espagne par le Golfe de Gascogne. Ce projet prévoit de relier Cubnezais (Gironde) à Gatika (Biscaye – Communauté autonome du Pays Basque en Espagne) via une ligne de courant continu haute tension enterrée sous la mer dans le Golfe de Gascogne.

Un projet pour satisfaire les marchés, pas les usagers

Le but est d’échanger 2200 MW de plus entre la France et l’Espagne. Pourquoi vouloir cette liaison alors que l’interconnexion actuelle (2800 MW) est largement suffisante? Comment EDF justifie la construction d’une nouvelle ligne dans le Golfe de Gascogne pour un coût de 1.75 milliards d’euros ?

Dans le dossier de concertation du 7 septembre 2017 le but annoncé de ce projet est qu’il permet de se rapprocher de l’objectif européen d’interconnexion électrique de 10% entre les Etats. Pourquoi 10% ? Encore un chiffre annoncé tel un fétiche, pour satisfaire l’Europe des Marchés. Ce projet d’interconnexion a été ficelé pour « contribuer à une intégration des marchés et à une concurrence accrue » du secteur de l’électricité comme nous l’apprend ce dossier de concertation. EDF dépense 1.75 milliards d’euros d’argent public pour satisfaire le libéralisme forcené de l’échange de l’électricité au niveau continental.

Un projet surtout au service du nucléaire

Les arguments avancés concernant « le renforcement de l’intégration des énergies renouvelables comme source de production d’énergie propre en réduisant la dépendance énergétique extérieure » laisse perplexe lorsque l’on sait que cette ligne va surtout permettre de vendre à l’Espagne le surplus de la centrale nucléaire de Blaye. C’est la seule solution que le lobby du nucléaire a trouvé pour essayer de se rendre indispensable au niveau européen alors que l’opinion publique française souhaite clairement une sortie de ce système dangereux pour nous et pour les générations futures !

Vous pouvez réagir contre ce grand projet inutile jusqu’au 18 janvier sur le site de la consultation publique sur ce site.

Loïc Prud'homme est député France Insoumise de la Gironde pour les communes de Bègles, Bordeaux Sud, Talence et Villenave-d'Ornon. Résolument engagé en faveur de la règle verte et de la transition écologique de notre société il siège à l'Assemblée nationale au sein de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. Retrouvez sur ce site internet son travail dans l'hémicycle et en circonscription en faveur des services publics, de l'emploi local, de la justice sociale et de la transition écologique.

© Copyright 2020 Loïc Prud'homme. Tous droits réservés.

Ce site utilise des cookies afin de vous proposer une meilleure expérience utilisateur.

Vous pouvez les ACCEPTER ou les REFUSER

Découvrez à quoi nous servent les cookies en consultant les Conditions générales d'utilisation

undefined